coussin fait main carré en fibre naturelle fleur raphiaLLdeco
product-template-default,single,single-product,postid-17667,theme-bridge,bridge-core-2.2.1,cookies-not-set,woocommerce,woocommerce-page,woocommerce-no-js,yith-ctpw,ajax_fade,page_not_loaded,,columns-3,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-20.8,qode-theme-bridge,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.1,vc_responsive

Coussin Carré en Fleur raphia Naturel

Coussin Carré en Fleur raphia Naturel

85.00

 Fabriqué en France

Coussin carré en fibre raphia fleur

tissage main,

dim 40cmX40cm

Livré avec garniture

 

UGS : BAJN103N-M-40X40 Catégories : , , ,
Dimensions40 × 40 cm

paiement

Paiement sécurisé

garantie

Satisfait ou remboursé

livraison

Livraison offerte en France

contact

Service client disponible

Pourquoi la fibre naturelle de Jacinthe?

Consommer autrement et pourquoi pas décorer sa maison tout en étant écologiquement responsable?

Tous les végétaux sont constitués de fibres de cellulose plus ou moins pure. Les tiges des plantes sont les principales ressources de fibres végétales. Elles sont plus ou moins lignifiées suivant l’espèce et la maturité de la plante. Les feuilles, les fruits, les graines et l’écorce de certaines plantes sont également utilisés comme source de fibres végétales. La cellulose représente à elle seule plus de 50% de la biomasse. C’est une ressource naturelle abondante et renouvelable.

Au Bénin, la jacinthe d’eau prolifère depuis des décennies et menace le mode de vie des riverains du lac Nokoué. Cependant, certains ont découvert des vertus à cette plante invasive, utile pour la dépollution, la production de gaz ou encore la réalisation d’un compost 100% naturel.

Grande plante flottante aux belles fleurs pourpres à violettes, la Jacinthe d’eau a été transportée depuis plus d’un siècle sur toute la planète pour son intérêt horticole dans les bassins extérieurs.

Cette dispersion volontaire a fait de cette espèce l’une des plus envahissantes au monde, causant des dégradations de la diversité biologique et des dommages aux usages dans les très nombreux milieux aquatiques colonisés, pouvant aller jusqu’à la mise en danger des populations humaines locales.
Ces nuisances ont conduit à la mise en place de recherches puis de programmes de contrôle dans tous les domaines (physique, chimique, biologique). De nombreux programmes de contrôle biologique ont été appliqués à cette espèce depuis plusieurs décennies, particulièrement en Afrique et en Amérique. Un programme similaire est d’ailleurs actuellement en cours en Nouvelle-Calédonie.

En parallèle de ces programmes de contrôle, de nombreux autres programmes ont porté sur des modes de valorisation de ces plantes aux tiges feuillées pouvant atteindre 50 cm et dont la production de biomasse peut dépasser 150 tonnes de matière fraîche par hectare dans des conditions favorables, dans l’objectif apparemment simple de transformer une nuisance en ressource.

Parmi ces possibilités de valorisation figure leur utilisation en vannerie pour différents objets et meubles : en effet les tiges des feuilles présentent des caractéristiques de résistance et de souplesse permettant de les utiliser pour ces réalisations. Cet usage est déjà connu depuis de nombreuses années et, dans un ouvrage très largement diffusé de l’Académie Nationale des Sciences des États-Unis paru en 1976 , des informations sur des projets de cette nature aux Philippines étaient déjà présentées. Il était en particulier précisé que les pétioles des feuilles de jacinthe d’eau pouvaient être utilisés pour créer paniers et sacs. Après coupe du limbe des feuilles, ces pétioles séchés peuvent être tissés pour donner des produits robustes et doux au toucher. Les auteurs signalaient à l’époque que bien que la production n’ait commencé que récemment, la demande dépassait l’offre de jacinthes.

Pourquoi la fibre de Raphia dans notre décoration?

Plus que jamais les fibres naturelles sont les stars des tendances de décoration intérieur. Le raphia, fibre naturelle par excellence en fait partie. Cette fibre chaleureuse et booho chic se marrie très facilement avec tous les styles de décoration intérieure.

Si vous souhaitez surfer sur cette tendance, n’hésitez pas à accumuler du mobilier et de petits accessoires en rotin, en raphia ou en bambou. Ces matières se marieront à merveille avec des teintes claires, du lin et des matières brutes comme le bois et le béton.

N’hésitez pas à mélanger les matières pour apporter une âme accueillante à votre décoration. Un coussin en fibre de raphia se mélangera très bien à des coussin en toile de jute ou en lin naturel sur un canapé chic et bohème.

Côté jardin, le raphia reste la star des terrasses et des jardins!

L’utilisation presque exclusive de matières brutes traitées de manière artisanale : le rotin tissé, les fibres tressées ou la paille échevelée, apporte un côté détente au goût de farniente à votre décoration.

Vive les vacances! le soleil s’invite chez vous…

Fibre textile naturelle, solide et malléable, le raphia­­ – nom dérivé de « rofia », en malgache – fait partie intégrante des coutumes et des traditions de plusieurs pays d’Afrique.