planche à découper en pierre de lave noire rectangle | LLdeco
product-template-default,single,single-product,postid-18336,theme-bridge,bridge-core-2.2.1,cookies-not-set,woocommerce,woocommerce-page,woocommerce-no-js,yith-ctpw,ajax_fade,page_not_loaded,,columns-3,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-20.8,qode-theme-bridge,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.1,vc_responsive

Planche à découper pierre de lave rectangle

Planche à découper pierre de lave rectangle

39.00

 Fabriqué en France

planche à découper Rectangle

Pierre de lave noire

existe en forme ronde

UGS : JAES007B Catégories : ,
Dimensions32 × 20 × 1.5 cm

paiement

Paiement 100% sécurisé

garantie

Satisfait ou remboursé

livraison

Livraison offerte en France

contact

Service client disponible

Qu’est-ce que la pierre de lave?

Elles sont nombreuses ! Le basalte possède des capacités de rétention et de répartition de la chaleur qui sont utilisées à des fins thérapeutiques. Très riche en oligo-éléments et en silice, les fameuses « pierres chaudes », qui sont en réalité de pierres de basalte, sont disposées aux endroits sensibles du corps pour dénouer les tensions et décontracter les muscles pour les préparer ensuite au massage.

Le basalte est le constituant principal de la couche supérieure de la croûte océanique (qui peut aller jusqu’à 140 km de profondeur !). Pierre d’origine éruptive ou magmatique appelée roche volcanique, le basalte provient des carrières de volcans éteints depuis des millions d’années.

C’est au contact de l’eau ou de l’air que la lave s’est solidifiée, plus ou moins lentement, formant différents types de pierres de lave (basalte , andésite, ..). Son terme provient de la langue égyptienne « becken » désignant une pierre sombre.

En effet le basalte est le plus souvent de couleur gris clair (généralement de « l’andésite », un proche voisin du basalte) à gris foncé, pouvant aller jusqu’au noir anthracite. C’est sa couleur naturelle, sans adjuvants aucuns !

Le basalte une pierre très dure, comparable aux granits quant à ses caractéristiques. Sa texture, au demeurant, diffère légèrement de celle du granit en cela qu’elle présente des aspérités plus ou moins prononcées et qui dépendent du type et de l’origine du basalte. Ses millions de micro trous lui permettent de respirer quels que soient les changements de température.

Les teintes du basalte en font un matériau qui s’adapte très bien dans des styles simples et modernes, à l’intérieur comme à l’extérieur. Sa couleur uniforme est appréciée par les architectes, qui l’associent souvent à l’acier pour des créations très tendances.

On le retrouve également chez les particuliers sous forme de dallage, pavage, en moellons bruts et en granulats décoratifs. Depuis quelques années le basalte fait également une entrée remarquable dans les cuisines et salles de bain tendances.

Les hommes éprouvent fascination et crainte depuis la nuit des temps pour les manifestations volcaniques. Elles sont le symbole de la puissance du monde, de la fragilité de la condition humaine face aux éléments. Il s’agit parfois même d’une incarnation du divin ou de la manifestation d’une présence maléfique. Les forces telluriques possèdent leurs représentations dans la cosmogonie de nombreux peuples du monde et ces éruptions semblent généralement associées à des colères divines. De ce fait, la pierre de lave a depuis toujours trouvé une place de choix dans les mythes, les légendes et les rituels magiques des peuples anciens. Lutter contre les envoûtements, apporter force et protection, les rites utilisant ces minéraux du magma jalonnent l’histoire du monde. Il semblerait que l’on retrouve le mot basalte dans les écrits de Pline l’Ancien, écrivain naturaliste du premier siècle, issu du terme bsalt, signifiant cuit. Ce minerai étrange, à la fois extrêmement dur et pourtant léger, inquiétant par sa couleur et son origine a rencontré de nombreuses utilisations au fil du temps. En dehors de son utilisation thérapeutique ou incantatoire, elle a connu une importante expansion au Moyen Âge, pour la fabrication du mortier ou la construction de bâtiments. Il est intéressant de noter par exemple que la cathédrale Notre-Dame de L’Assomption de Clermont-Ferrand est bâtie en laves de Volvic. De la période Renaissance on retiendra pour la même région la fontaine d’Amboise par exemple.

De nos jours, elles se retrouvent dans divers secteurs de l’industrie, du bâtiment, de la construction ou de l’artisanat.